Voyage

Rock, sirène et légende: Lorelei a été modernisé sur le Rhin (photo)

Pin
Send
Share
Send


Rock Lorelei est situé dans la vallée du Rhin moyen. Cette région d'Allemagne est riche en légendes envoûtantes, forteresses et châteaux, paysages incroyablement charmants. Ce n'est pas un hasard si elle appartient au patrimoine mondial de l'UNESCO.

L'une des attractions les plus populaires et visitées est le rocher Lorelei, situé près de la ville de Sant Goarshausen. Sur la photo ci-dessous, le rocher à droite, là-haut développe le drapeau allemand

Rock Lorelei est situé à une altitude de 193,14 m au-dessus du niveau de la mer et à 125 m au-dessus du Rhin.

Ce rocher tire son nom de la sirène, dont la légende est composée. Selon la légende, la sirène était assise au bord de la falaise, peignant ses cheveux dorés et fredonnant une chanson envoûtante. Les marins ne pouvaient détacher leurs yeux d'une beauté aussi extraordinaire, étaient distraits et ne suivaient pas le cours. Les navires sont donc tombés sur des récifs.

Et, vous savez, ce n'est pas surprenant. Le courant dans la rivière est très fort, le lit de la rivière est assez étroit et des deux côtés se trouvent des rives rocheuses. Quand nous y étions, la nouvelle se répandait que l'autre jour un accident s'est produit sur le rocher et qu'il était près du rocher de Lorelei.

Et voici le premier coupable du naufrage. La statue est au sommet d'une falaise. Elle a l'air un peu innocente - on ne peut même pas dire que cette sirène est insidieuse. Cette statue est une œuvre du sculpteur italien Mariano Pinton de 1979.

Au sommet, il y a encore un café, un hôtel, un restaurant, un point d'observation.

Je recommande fortement d'aller au point d'observation, car du haut il y a simplement une vue magnifique sur la vallée, les villes qui s'y trouvent avec des maisons à colombages

aussi du point d'observation, vous pouvez voir trois forteresses. L'un d'eux est la forteresse de Katz, illustrée ci-dessous.

Donc, nous descendons. Ci-dessous, au pied de la falaise de Lorelei, vous pouvez trouver une autre sculpture.

Et ceci est une vue de dessus. Si vous vous promenez le long de cette falaise étroite située presque au milieu de la rivière, vous arriverez à la sculpture de Lorelei.

Elle regarde donc de près. La sculpture est en bronze. Il s'agit de l'œuvre de la sculpteur russe Natalya Aleksandrovna Yusupova, offerte en 1983.

Si vous comparez avec la sculpture, qui est située en haut, cette vue est assez audacieuse. Je crois qu'elle a coulé beaucoup de navires, -)

Lorelei est un personnage très courant dans la mythologie, la littérature. Heinrich Heine, par exemple, a écrit un poème sur la sirène insidieuse Lorelei. Si vous êtes intéressé, voir la traduction de ce poème par A. Blok ou V. Levikim.

Il est donc temps de faire le point.

Qu'est-ce qui pourrait ne pas l'aimer?
- il faut beaucoup marcher,
- service touristique peu développé.

Qu'est-ce que tu aimes?
- superbe vue
- atmosphère insolite,
- il y a des panneaux de direction partout,
- un parking est prévu pour les touristes en voiture (en haut de la falaise, où se trouve le premier Lorelei, et en dessous de la falaise),
- pour ceux qui voyagent à pied jusqu'au sommet de la falaise, il y a aussi un sentier avec des panneaux.

Bien sûr, vous n'avez pas besoin d'aller spécifiquement à la statue de Lorelei à travers tout le pays, mais lorsque vous voyagez le long de la vallée du Rhin, vous devez certainement regarder la falaise de Lorelei.

Photo et description

Lorelei est un rocher de 120 mètres de haut, situé sur la rive orientale du Rhin près de la ville de St. Gorshausen. Son emplacement intéressant - à l'endroit le plus étroit du lit de la rivière - a contribué à la génération de diverses légendes et légendes folkloriques.

Le nom même de «Lorelei» - il existe une autre variante de transcription: «Lorelly» - est traduit de l'allemand par «rock chuchotant». Cela est dû au fait que même avant le début du XIXe siècle, au pied de la falaise, il y avait une petite cascade.

Le rocher se trouve dans un endroit dangereux pour la navigation, où il y a un fort courant et des côtes rocheuses. Il n'est pas surprenant que des naufrages se soient produits ici à plusieurs reprises. En conséquence, la triste renommée et l'emplacement pittoresque des falaises de Lorelei sont devenus une source d'inspiration pour de nombreux poètes de l'époque romantique. Le premier à immortaliser ce lieu dans ses poèmes fut Clemens Brentano, qui composa la ballade «Sur le Rhin à Baharahe» en 1801. C'est ce poète allemand qui a créé l'image de Lorelei, la jeune fille sirène Reina, qui, avec son chant magique, a attiré des marins enchantés sur les rochers, comme des sirènes dans la mythologie grecque antique. Le mythe de Lorelei trouve un écho dans le travail d'autres poètes, dont le grand Heinrich Heine. Le poème de Heine, écrit en 1824, a été mis en musique par les compositeurs Friedrich Silcher et Franz Liszt. Alexander Blok a traduit ce verset en russe.

La légende de Lorelei se reflète également dans la poésie étrangère - Guillaume Apollinaire et Sylvia Plat ont écrit à ce sujet. Le poème d'Apollinaire a ensuite été mis en musique par le compositeur russe Dmitry Shostakovich et est devenu une partie de sa 14e symphonie. Aujourd'hui, l'image de Lorelei continue d'être populaire. Un astéroïde a également été nommé d'après Lorelei.

Au pied de la falaise se trouve une sculpture en bronze d'une sirène, réalisée en 1983 par N.A. Yusupova.

Il convient de noter que même au XXIe siècle, des naufrages se produisent toujours près du rocher de Lorelei, par exemple, le 13 janvier 2011, une barge de chargement a été renversée ici.

Le rocher Lorelei, comme les châteaux de la vallée du Haut-Rhin moyen, a été inscrit sur la liste des sites du patrimoine culturel de l'UNESCO en 2002.

Monuments allemands de l'UNESCO

Cathédrale d'Aix-la-Chapelle (Rhénanie du Nord-Westphalie). Le premier site allemand du patrimoine mondial. A reçu le statut de monument de l'UNESCO en 1978

Monuments allemands de l'UNESCO

Cathédrale de Speyer (Rhénanie-Palatinat)

Monuments allemands de l'UNESCO

Résidence de Wurtzbourg (Bavière)

Monuments allemands de l'UNESCO

Église de pèlerinage du village de Vis (Bavière)

Monuments allemands de l'UNESCO

Les palais d'Augustusburg et de Falkenlust à Bruhl (Rhénanie du Nord-Westphalie). Sur la photo - Falkenlust Hunting Palace

Monuments allemands de l'UNESCO

Cathédrale et église Saint-Michel de Hildesheim (Basse-Saxe). Sur la photo - Cathédrale d'Hildesheim

Monuments allemands de l'UNESCO

Anciens monuments romains de Trèves, la cathédrale de Trèves de Saint-Pierre et Libfrauenkirche (Rhénanie-Palatinat). Sur la photo - la porte antique de Porta Nigra

Monuments allemands de l'UNESCO

Ville hanséatique de Lübeck (Schleswig-Holstein). Sur la photo - Eglise Marienkirche

Monuments allemands de l'UNESCO

Palais et parcs de Potsdam et Berlin (Brandebourg, Berlin). Sur la photo - Palais de Sanssouci

Monuments allemands de l'UNESCO

Monastère de Lorsch (Hesse)

Monuments allemands de l'UNESCO

La mine de Rammelsberg, la vieille ville de Goslar et le système d'admission du Haut-Harz (Basse-Saxe). Sur la photo - Résidence impériale à Goslar

Monuments allemands de l'UNESCO

La vieille ville de Bamberg (Bavière). Sur la photo - Hôtel de ville de Bamberg

Monuments allemands de l'UNESCO

Monastère de Maulbronn (Bade-Wurtemberg)

Monuments allemands de l'UNESCO

Château, église Saint-Servais et vieille ville de Quedlinburg (Saxe-Anhalt). Sur la photo - Hôtel de ville de Quedlinburg sur la place du marché

Monuments allemands de l'UNESCO

Moissonneuse-batteuse métallurgique "Völklinger Hütte" (Sarre)

Monuments allemands de l'UNESCO

Carrière Messel (Hesse). Sur la photo - le squelette pétrifié d'un cheval primitif trouvé dans la carrière de Messel

Monuments allemands de l'UNESCO

Cathédrale de Cologne (Rhénanie du Nord-Westphalie)

Monuments allemands de l'UNESCO

Monuments du Bauhaus à Dessau et Weimar (Saxe-Anhalt, Thuringe). Sur la photo - Le bâtiment éducatif principal du Bauhaus à Dessau

Monuments allemands de l'UNESCO

Lieux mémorables de Luther à Aisleben et Wittenberg (Saxe-Anhalt). Sur la photo - un monument à Martin Luther sur la place du marché à Wittenberg

Monuments allemands de l'UNESCO

Weimar classique (Thuringe). Sur la photo - Goethe Garden House

Monuments allemands de l'UNESCO

Île aux musées (Berlin). Sur la photo - un buste de Néfertiti au Nouveau Musée de Berlin

Monuments allemands de l'UNESCO

Château de Wartburg à Eisenach (Thuringe)

Monuments allemands de l'UNESCO

Parc du Royaume de Dessau-Wörlitz (Saxe-Anhalt). Sur la photo - Snake House à Louisium Park

Monuments allemands de l'UNESCO

Île monastique de Reichenau (Bade-Wurtemberg). Sur la photo - Monastère bénédictin Mitteltsel

Monuments allemands de l'UNESCO

Mine Zolferain à Essen (Rhénanie du Nord-Westphalie)

Monuments allemands de l'UNESCO

Paysage culturel du Rhin moyen (Rhénanie-Palatinat). Sur la photo - le château des douanes Pfalzgrafenstein sur une île au milieu du Rhin

Monuments allemands de l'UNESCO

Vieilles villes de Stralsund et Wismar (Mecklenburg-Vorpommern). Sur la photo - une maison à colombages dans le quartier portuaire de Wismar

Monuments allemands de l'UNESCO

Hôtel de ville de Brême et statue de Roland (Brême)

Dans la culture populaire

Intrigué par le nom sonore du rocher et son emplacement pittoresque, le poète Clemens Brentano a composé la ballade "Sur le Rhin à Baharahe" en 1801, qui a ensuite été incluse dans la collection populaire "Boy’s Magic Horn". Brentano a réinterprété Lorelei comme l'une des vierges du Rhin, qui, avec un beau chant, a attiré les marins sur les rochers, comme des sirènes dans la mythologie grecque antique. Le fort courant et la côte rocheuse de ce tronçon du Rhin ont vraiment créé jadis toutes les conditions de naufrages fréquents.

Créé par Brentano, le mythe de Lorelei a reçu de nombreuses incarnations artistiques. Le poème le plus célèbre écrit en 1824 par Heinrich Heine (allemand: "Ich weiß nicht, was soll es bedeuten ..."), qui a été traduit en russe par Alexander Blok. Les compositeurs Friedrich Silcher et Ferenc Liszt ont mis en musique les poèmes de Heine. Avant sa mort, F. Mendelssohnu a travaillé sur un opéra sur le même complot.

Au pied de la falaise, sur laquelle, selon la légende, Lorelei aimait s'asseoir, une sculpture en bronze d'une sirène a été établie - un cadeau du sculpteur N. A. Yusupova (1983). En l'honneur de la roche / vierge nommée astéroïde (165) Lorelei.

Dans la culture populaire

Des artistes modernes de divers genres battent l'image de Lorelei dans leurs chansons - à la fois littéralement et métaphoriquement. Parmi eux, Dschinghis Khan, Scorpions, Blackmore's Night, Theatre of Tragedy, L'Arc

Pin
Send
Share
Send