Voyage

Dubrovnik en une journée

Pin
Send
Share
Send


L'actuelle rue Prieko à Dubrovnik était située à l'emplacement d'un ruisseau qui coulait à travers Dubrovnik. De nombreuses rues confortables avec des maisons soignées à moitié cachées derrière des fleurs s'étendent jusqu'à cette colline. Une de ces rues s'appelle иudiiska, ce qui signifie croate en croate. Elle abrite l'ancienne synagogue, construite un peu plus tard que la plus ancienne synagogue d'Europe en Europe.

Split et Dubrovnik sont des villes de la côte adriatique où vivaient les deux plus grandes communautés juives de Croatie. La «perle de l’Adriatique» Dubrovnik, anciennement appelée Ragusa, est située sur les rives d’un port naturel sur la côte sud de la Dalmatie. Au Moyen Âge, la ville, entourée de hauts murs, prospéra comme un port de commerce. Les marchands locaux négociaient principalement avec des villes de la côte est de l'Italie et de la mer Égée. Dans ces villes, il y avait des communautés juives prospères. Les marchands juifs ont été autorisés à se rendre à Dubrovnik en 1352, bien qu’avant cela, les habitants de la région avaient une attitude négative envers les Juifs. Pendant les carnavals des villes, les Juifs sont devenus les personnages principaux. Quelqu'un qui était coupable de la loi, le pauvre homme était habillé en Juif et transporté dans les rues de la ville pour finalement être exécuté sur la place (ou pour créer une imitation d'exécution).

La synagogue, construite en 1408, se trouve toujours au centre de l'ancien quartier juif, en dépit des dégâts subis lors de la guerre de 1991 entre la Serbie et la Croatie. L'intérieur de la synagogue remonte au 19ème siècle. Ici vous pouvez voir des chandeliers massifs, un plafond peint par les étoiles de David.

Bien que la synagogue reste opérationnelle, elle abrite un petit musée dont l'exposition est consacrée à l'histoire de la communauté juive locale.

Cour princière

Ce palais du gouverneur a été activement utilisé comme résidence du souverain ragusien du XIVe siècle aux premières années du XIXe siècle. Il a été construit à l'origine dans le style gothique sur le site d'une fortification défensive du début du Moyen-Âge détruite par un incendie, mais a été par la suite complétée par un parti pris de la Renaissance et du Baroque. Dans les années 1870, le bâtiment historique en conserve a commencé à être utilisé comme musée de la ville.

Noms: Knežev dvor

Adresse: Ul. Pred Dvorom 3

Murailles de Dubrovnik

Les structures de défense les plus anciennes de Dubrovnik étaient probablement à l’origine une palissade en bois, mais aujourd’hui, les murailles des XIIe et XVIIe siècles sont préservées. Elles entourent la ville de deux lignes et jouent le rôle de sa principale fierté. Les murs continus de 1940 mètres de long avec une hauteur maximale de 25 mètres ont été constamment renforcés et complétés. Ils constituent l'un des systèmes de défense les plus vastes et les plus puissants d'Europe, protégeant ainsi la population prospère de la cité-État de Ragusa. Les murs étaient dotés de trois tours rondes et de quatorze quadrangulaires, de cinq bastions, de fortifications d'angle et du fort de Saint-Jean, ainsi que de neuf autres petits bastions semi-circulaires, le Fort Bokar, sans oublier le fossé et la mer elle-même. La ville n’a jamais été prise grâce à ces remparts, qui sont maintenant protégés par l’UNESCO et jouent le rôle d’un itinéraire touristique intéressant offrant une vue imprenable sur la ville.

Noms: Dubrovačke gradske zidine

Adresse: Poljana Paška Miličevića

Cathédrale de l'Assomption de la Vierge Marie

Le tout premier temple de ce site a été construit dans le style byzantin aux VIe-VIIe siècles et reconstruit aux XIIe-XIVe siècles dans le style roman, selon la légende, grâce à une donation de Richard Cœur de Lion. Après le terrible tremblement de terre de 1667, le temple a été reconstruit dans le style architectural baroque. Aujourd'hui, il est intéressant à la fois pour son apparence et pour les reliques chrétiennes qu'il contient, sans oublier le polyptyque Titien sur l'autel principal et les œuvres des peintres italiens et dalmates des XVIe et XVIIIe siècles. .

Noms: Katedrala Marijina Uznesenja

Adresse: Poljana Marina Držića 1

Monastère franciscain

Le premier monastère franciscain de Dubrovnik est apparu à l'extérieur des murs de la ville au XIIIe siècle, mais un siècle plus tard, il s'est déplacé à l'intérieur de la ville et a été construit dans le style roman avec deux cours-cloîtres. Plus tard, le monastère a été reconstruit à plusieurs reprises, notamment après le tremblement de terre dévastateur du XVIIe siècle. Aujourd'hui, le monastère est réputé pour sa bibliothèque du XVIIe siècle avec une vaste collection de manuscrits anciens et de gravures anciennes et objets d'art religieux exposés dans le musée. Il vaut la peine de visiter la pharmacie du monastère, qui est considérée comme la plus ancienne des pharmacies encore en activité dans le monde, car elle a été fondée dans le premier quart du XIVe siècle.

Noms: Franjevački samostan u Dubrovniku

Adresse: Poljana Paska Miličevića 4

Cette rue, étirée sur trois cents mètres et pavée de blocs calcaires, s'étendait de la porte du Pyla à la porte de Ploča en passant par le centre historique de Dubrovnik, entourée de murs de défense, à l'emplacement d'un canal marécageux médiéval qui avait séparé Ragusa de l'ancien village forestier de Dubrava avant le XIIIe siècle. La rue principale de la ville, Stradun, devenue au XIIIe siècle, a été gravement endommagée par le tremblement de terre de 1667, après quoi elle a été reconstruite selon le plan général avec les mêmes bâtiments, qui comportaient le même type de magasins au rez-de-chaussée, le salon était plus haut, la pièce était encore plus haute et la cuisine était située au dernier étage. prévenir les incendies possibles. La rue a été endommagée par les hostilités au début des années 90. Aujourd'hui, elle a été restaurée et attire les touristes, car elle compte un grand nombre d'attractions et de nombreuses festivités.

Noms: Stradun, Stradone, Placa, Corso

Palais Sponza

Ce palais a été construit dans le premier quart du XVIe siècle dans le style gothique et de la Renaissance. Pendant son existence, il jouait le rôle de douane, entrepôt, monnaie, stockage d'armes, trésor, banque et école. En outre, après la création de l'Académie littéraire au XVIe siècle en tant que centre culturel de la ville et le tremblement de terre de 1667, qui a détruit la majeure partie de Dubrovnik, a survécu sans subir de dégâts. Aujourd'hui, le palais stocke les archives de la ville, où se trouvent des documents, dont le XIIe siècle et le manuscrit de 1022, transférés ici de la cour du prince, et des festivals de la ville et des festivals sont organisés sur la place qui se trouve devant.

Noms: Palača Sponza, Divona

Adresse: Stradun 2

Eglise du Sauveur

Cette église a été construite par décret du conseil municipal en remerciement du petit dommage subi lors du tremblement de terre gothique de 1520, avec quelques détails de la Renaissance sur la façade. En 1667, Dubrovnik fut frappée par un séisme beaucoup plus puissant qui, avec les incendies qu'il provoqua, détruisit une bonne partie de la ville. Cette église ne fut pas endommagée et est aujourd'hui réputée pour son architecture primitive du début de la Renaissance.

Noms: Crkva sv. Spasa

Adresse: Poljana Paska Miličevića

Fort St. Lawrence

Située sur une falaise, cette forteresse située à l’ouest des remparts de la ville a été construite pour protéger des vénitiens de la mer et de la terre. Initialement, les Vénitiens eux-mêmes ont décidé de construire la forteresse, mais les habitants de la ville étaient en avance sur eux et alors qu'ils nageaient à la recherche de matériaux de construction, ils ont réussi à ériger le fort au début du XIVe siècle et ont ainsi sauvé la ville du gouvernement vénitien. Par la suite, le fort a souvent subi des destructions et a été constamment restauré et renforcé. Au cours des années de domination autrichienne, il a cessé de jouer un rôle militaire et a été transformé en théâtre.

Noms: Tvrđava Lovrijenac

Adresse: Ul. par Tabakarije 29

Musée maritime

Ce musée, situé dans l'ancienne forteresse de Saint-Jean et jouant le rôle de fortifications défensives de la ville de Dubrovnik, a été fondé en 1941 en tant qu'exposition consacrée aux routes maritimes de la Méditerranée et au rôle joué par Dubrovnik pendant des siècles. Au fil du temps, le musée a fusionné avec le musée de la ville. Il s’agit aujourd’hui d’une exposition très intéressante consacrée à l’histoire maritime de la ville et de ses environs, où les épaves sont éclairées et où des drapeaux, des fusils et d’autres armes sont exposés, ainsi que des outils, des magazines de bord, des cartes, des livres rares. documents d'archives et documents de valeur.

Noms: Pomoski muzej

Adresse: Ul. Kneza Damjana Jude 12

Synagogue de Dubrovnik

Cette synagogue a été fondée en 1352 et a un statut juridique depuis 1408. Depuis le début à nos jours, il appartient à la communauté juive locale et sert toujours de lieu de culte les jours saints et dans des cas particuliers, bien qu’il soit aujourd’hui un musée où sont rassemblés de nombreux objets rituels juifs de différentes époques. Situé dans le labyrinthe de rues étroites du centre historique de Dubrovnik, le bâtiment était à l'origine associé au bâtiment voisin de la famille Tolentino, dont les représentants surveillent la synagogue depuis des siècles. Alors que, contrairement aux synagogues européennes, celle-ci a beaucoup changé au fil du temps, le tremblement de terre de 1667 n'a affecté que le tremblement de terre de 1667. et les guerres du début des années 1990 et ont toujours été restaurées dans leur forme originale.

Ville de Dubrovnik (Croatie)

Dubrovnik est une ville du sud de la Croatie située dans la région historique de la Dalmatie. Situé sur la mer Adriatique et est le centre du comté de Dubrovnik-Neretva. Dubrovnik est l'une des plus belles villes du sud de l'Europe, souvent appelée "la perle de l'Adriatique" ou "l'Athènes slave". Sa caractéristique la plus intéressante est la magnifique vieille ville, entourée d’un anneau de murs de forteresse avec un labyrinthe de ruelles étroites et de bâtiments anciens aux toits de tuiles rouges. Le centre historique de Dubrovnik figure sur la liste des sites du patrimoine mondial de l'UNESCO et est largement connu grâce à la série «Game of Thrones».

Dubrovnik est l'une des villes les plus anciennes et les plus importantes de Croatie. Il a été fondé au 7ème siècle et, tout au long de son histoire, il a été un centre commercial et culturel majeur, un port de mer. Au Moyen Âge, Dubrovnik était la seule ville à avoir rivalisé avec Venise pour la suprématie dans l'Adriatique. En outre, la ville était l'un des centres de développement de la langue et de la littérature croates. Maintenant, Dubrovnik est une station balnéaire et port populaire, une ville avec une histoire riche et une architecture époustouflante, des églises impressionnantes, des monastères, des musées et des fontaines.

Vieille ville de Dubrovnik

Géographie et climat

Dubrovnik est située à l'extrême sud de la Croatie, sur la mer Adriatique. Le climat est chaud subtropical. La température moyenne annuelle est supérieure à 16 degrés. La température du mois le plus froid (janvier) est d'environ 9 degrés avec un signe plus. L'été dure en réalité de mai à octobre.

Panorama de la vieille ville

Informations pratiques

  1. La population est plus de 42 mille personnes.
  2. Superficie - 143,35 kilomètres carrés.
  3. La langue est le croate.
  4. La devise est le kuna.
  5. Le visa est Schengen.
  6. L'heure est à Europe centrale UTC +1, en été +2.
  7. Dubrovnik est une ville assez sûre. Les précautions de sécurité élémentaires doivent être observées. En outre, lorsque vous vous promenez dans la ville, vous devez porter des chaussures confortables, car les rues pavées peuvent être très glissantes.
Plage à Dubrovnik

Les plages les plus célèbres de Dubrovnik:

  • Lapad est l'une des plages les plus célèbres de l'Adriatique. Cette plage de sable est située à 3,5 km de la vieille ville.
  • Banje est une plage de galets proche du centre historique avec une vue pittoresque sur Dubrovnik.
  • Buza est une petite plage située sur les pentes rocheuses de la partie sud de Dubrovnik (juste sous les anciens remparts). Vous pouvez vous y rendre par une petite porte derrière la cathédrale.
  • St. Beach Jacob - est situé dans un endroit isolé à 1,5 km de Dubrovnik.
  • Les plages de l'île de Lokrum sont des plages sauvages relativement calmes. Vous pouvez vous y rendre en ferry ou en bateau.

Meilleur moment pour visiter

Le meilleur moment pour visiter Dubrovnik dépend de vos objectifs. Si l’essentiel est d’avoir envie de toucher à sa curiosité et à sa culture, il vaut mieux choisir la saison morte. La saison des plages dure de mai à octobre. L'été (en particulier les mois de juillet et août) est le sommet de la saison touristique. Par conséquent, pour des vacances à la plage, du point de vue de l'économie et du confort, les mois de mai et juin ainsi que de septembre à octobre conviennent mieux.

La première colonie a été fondée sur une petite île au 7ème siècle sur une côte rocheuse. Assez rapidement, elle devint une ville habitée par les Slaves et les représentants des peuples romans. La population mixte parlait probablement le dalmatien. L'ancienne colonie existait en tant que polis grecque. Au 10ème siècle, un diocèse catholique a été formé ici. Vers la même époque, une forteresse fut construite pour protéger l'accès à l'île.

A cette époque, le règlement s'appelait Ragusa. Jusqu'au 10ème siècle, la ville était sous l'influence de Byzance, tout en maintenant une certaine indépendance. En 1000, l'ancienne Raguse jura allégeance à Venise. Au 12ème siècle, la baie séparant l'île de la partie continentale fut bombardée. A sa place, Stradun Street a été formée. La ville était entourée de murs de forteresse, qui ont été reconstruits jusqu'au 17ème siècle.

Les rues de la vieille ville

Depuis le XIIe siècle, Dubrovnik est devenue l'un des principaux centres commerciaux de l'Adriatique et a acquis une grande indépendance. En 1205, il a de nouveau été occupé par Venise. Sous le règne des Vénitiens, la ville a duré 150 ans. En 1358, la République de Dubrovnik a été formée, qui était sous une certaine influence de la Hongrie. Malgré les revendications de Venise et la menace des Turcs, la république conserva son indépendance, ayant atteint une grande prospérité au 15-16ème siècle.

En 1667, un puissant tremblement de terre endommagea considérablement Dubrovnik. À partir de la fin du 16ème siècle commence le déclin progressif de la république. Fait intéressant, à partir du XIIIe siècle, Dubrovnik n’a jamais été prise d'assaut. En 1806, les troupes de Napoléon sont entrées dans la ville et l'indépendance de Dubrovnik a cessé. Après une brève domination française, Dubrovnik est devenue une partie de l'empire des Habsbourg. Sous le règne de l'Autriche, la ville était jusqu'à la fin de la Première Guerre mondiale.

Panorama de Dubrovnik

Après 1918, Dubrovnik est devenue une partie de la future Yougoslavie. Le centre historique de la ville a été endommagé en 1991-1995 lors de la guerre en Croatie après la déclaration d'indépendance.

Comment s'y rendre

L'aéroport de Dubrovnik est situé à 20 km au sud du centre historique. La plupart des compagnies aériennes opèrent des vols saisonniers. En saison, les avions desservent Dubrovnik depuis Moscou, Dublin, Stuttgart, Munich, Londres, Milan, Düsseldorf, Rome, Vienne, Madrid, Berlin, Hambourg, Oslo, Stockholm, Helsinki, Prague, Istanbul et Barcelone. Les bus et les taxis vont à la ville de l'aéroport.

Dubrovnik n'a pas accès à la voie ferrée. La gare principale la plus proche est à Split. La gare routière principale est située à 2,5 km de la vieille ville. Des lignes de bus directes relient Dubrovnik à Zagreb, Sarajevo, Split, Rijeka.

Panorama de Dubrovnik

Shopping et shopping

Dans la vieille ville, vous trouverez de nombreux magasins vendant à la fois des produits d’artisans locaux et des produits traditionnels, ainsi que des vêtements et des chaussures de grandes marques. À Dubrovnik, ils achètent essentiellement du vin et d’autres produits locaux, des textiles (nappes à la main, linge de lit), des cravates (qui, selon les Croates, ont été inventées dans leur pays).

Nourriture et boisson

Dans le centre historique de Dubrovnik, de nombreux cafés et restaurants proposent à peu près le même menu avec un grand nombre de plats à base de poisson et de fruits de mer. Bien que la cuisine ne soit pas très diversifiée, elle est de bonne qualité, savoureuse et utilise uniquement des ingrédients frais. Ici, vous pouvez également trouver de bonnes pizzerias avec des poêles à bois, dont la pizza n’est pas pire qu’en Italie.

Panorama de la ville

La boisson alcoolisée forte la plus populaire en Croatie est le raki. Très bon goût de vin croate. Il y a aussi une bonne bière. Les bars et les clubs sont concentrés à proximité de Stradun Street.

Les curiosités

L'attraction principale de Dubrovnik est la charmante vieille ville, entourée de murs et inscrite sur la liste des sites du patrimoine mondial de l'UNESCO. Le centre historique, qui remonte principalement au XIIIe siècle, est un labyrinthe de rues étroites et atmosphériques où de nombreux monuments historiques et culturels, des musées et des galeries sont disséminés dans les vieilles maisons.

Murailles de Dubrovnik

Les murs de la forteresse, qui font presque 2 km de long et entourent complètement la vieille ville, sont les éléments les plus intéressants du centre historique. La construction des premières fortifications de la ville débuta au 10ème siècle et se poursuivit jusqu'au 17ème siècle.

Murailles de Dubrovnik

Ces formidables murs mesurent 6 mètres de haut et se dressent sur un rivage rocheux pittoresque. Contre un supplément, vous pouvez escalader les murs et profiter d'une vue magnifique sur Dubrovnik et l'Adriatique. Les entrées sont situées du côté de la rue Stradun et non loin de Fort St. John. En outre, les murs de la ville de Dubrovnik comprennent plusieurs forts et tours fortifiées.

Rue stradun

Stradun est la rue centrale de Dubrovnik, considérée comme l'une des rues piétonnes les plus pittoresques d'Europe. L'histoire de ce pavement blanc remonte à 1468, bien que de nombreux bâtiments environnants aient été construits au 17ème siècle après le tremblement de terre dévastateur de 1667.

Zone du lodge

La place du lodge est l'une des places centrales de Dubrovnik dans le style vénitien. Situé dans la partie nord-est de la vieille ville. Une colonne de Rolanda (Orlando), sculptée en 1417, est installée sur la place. Voici la célèbre Loggia of Bells, datant de 1480 et utilisée comme système d'alerte précoce pour les résidents.

Zone du lodge

Sur la place se trouve une belle église baroque de St. Vlaha, dédié au saint patron de la ville. Elle a été construite au 18ème siècle sur le site de l'ancienne église romane, qui a survécu au tremblement de terre de 1667, mais a ensuite été détruite par un incendie. Le bâtiment a été conçu par un architecte vénitien et présente une façade baroque richement décorée.

Également sur la place du lodge se trouve une tour du XVe siècle et une petite fontaine. Au sommet de la tour se trouvent les fameuses statues de bronze qui sonnent chaque heure.

Cathédrale de l'Assomption de la Bienheureuse Vierge Marie

La cathédrale de l'Assomption de la Bienheureuse Vierge Marie est une grande cathédrale baroque du XVIIIe siècle conçue par l'architecte romain Andrea Buffalini. C'est le troisième édifice religieux construit sur ce site. Déjà au 7ème siècle, la première basilique a été construite ici, reconstruite au 14ème siècle et détruite par un tremblement de terre en 1667. Les vestiges des deux premières églises sont encore visibles dans la structure de la cathédrale actuelle. Le temple est connu pour ses trois portails, ses trois absides et son magnifique décor intérieur, qui comprend des peintures d'artistes italiens et dalmates des 16 et 17e siècles, dont le chef-d'œuvre de Raphaël. Le trésor de la cathédrale contient de précieuses reliques chrétiennes, telles qu'une partie de la croix sur laquelle le Christ a été crucifié et des reliques de saint Waouh!

Pile Gate

Pile Gate - la célèbre porte de la ville de style Renaissance construite en 1537 et servant d’entrée principale à la ville. Auparavant, les portes avaient un pont-levis et étaient protégées par un fossé. Dans la niche se trouve une sculpture sculptée par le célèbre artiste croate Ivan Mestrovic. Il y a une porte dans les murs de la forteresse, qui remonte à 1460.

Porte Ploce

La porte de Ploce est une porte de ville du 14ème siècle conçue comme un système de protection double.

Grande fontaine

La grande fontaine est l’un des sites les plus célèbres de Dubrovnik, construit entre 1438 et 1444. Il a été décoré de nombreuses sculptures endommagées par un tremblement de terre en 1667. Il reste 16 masques sculptés d'où s'écoule de l'eau.

À côté des belles demeures gothiques et de la Renaissance, se trouve une petite église du Sauveur, construite au XVIe siècle et qui a survécu à ce séisme.

Palais du recteur

Le palais du recteur est un magnifique ancien palais de style gothique tardif et début de la Renaissance, construit en 1435. Maintenant, il y a un musée qui raconte en détail la vie à Ragusa à l'époque médiévale.

Fort St. John

Fort St. John est une fortification à l'est de la vieille ville, l'une de ses plus importantes structures défensives. Dans ses murs se trouve un musée maritime. Le fort a été fondé au 14ème siècle et au 16ème siècle, il faisait partie du système de défense de Dubrovnik. Fort Bokar est également à proximité.

Lovrienac

Lovrienac est une forteresse médiévale imprenable située sur une falaise de 37 mètres près du mur ouest. C'est l'un des plus importants fiefs de la Croatie, achevé au 11ème siècle. Le fort est connu pour son tracé triangulaire inhabituel, ses murs puissants et le fait qu’il était imprenable pendant de nombreux sièges. Deux ponts-levis mènent à la forteresse.

Synagogue

La synagogue est l’une des plus anciennes synagogues d’Europe. Elle abrite des artefacts antiques juifs.

Palais Sponza

Sponza Palace est un palais de la Renaissance gothique.

Église de st. Ignatia

Église de st. Ignatia est une magnifique église jésuite construite entre 1667 et 1725 par l'architecte Ignazzio Pozzo. A proximité se trouve un bel escalier baroque, inspiré du célèbre espagnol de Rome.

Monastère dominicain

Le monastère dominicain a été fondé en 1315 et est situé près des portes de Ploce. À l'intérieur, il y a un beau monastère gothique et des œuvres d'art de grande valeur (notamment celles de Titien et de Raphaël).

Monastère franciscain

Le monastère franciscain est une abbaye du XIVe siècle qui comprend la plus ancienne pharmacie d'Europe (ouverte en 1317).

Dubrovnik - un conte de fées créé dans la pierre

Dubrovnik est une ville ancienne située sur les rives de la mer Adriatique et la principale station balnéaire de la Croatie. Il est unanimement appelé "la perle de l'Adriatique".

Ville médiévale de référence, Dubrovnik possède d'anciennes forteresses, dont les puissantes murailles se détachent directement dans la mer, et ses rues étroites ressemblent davantage à des fissures dans la roche. Une ville aussi ancienne est plus susceptible d’être vue quelque part en Espagne ou en Italie, mais pas dans l’ex-Yougoslavie.

En approchant de Dubrovnik, une vue magnifique sur la ville

Dubrovnik est comme un cercueil de pierre, il n'y a pas un seul morceau de terre nue, pas un seul arbre. Une pierre est partout: sous les pieds, de côté et d’en haut.

Sur le plan architectural, Dubrovnik est divisée en deux parties inégales: la vieille ville et la nouvelle ville. La vieille ville est le cœur historique de la station balnéaire croate, située dans un mur de défense massif. Il a fait son apparition au XVIIe siècle et figure aujourd'hui sur la liste du patrimoine mondial de l'UNESCO. La ville nouvelle, malgré la présence d'anciens bâtiments, a été construite principalement à la fin du XIXe et au début du XXe siècle. Elle est donc plus moderne et, en règle générale, de faible hauteur.

En général, Dubrovnik est une petite ville, il n’ya que 5 000 habitants, mais chaque matin la population est multipliée par trois. Le fait est que tous les jours, des paquebots géants viennent ici, desquels plusieurs milliers de touristes débarquent, marchent toute la journée dans les rues, prennent des photos et repartent le soir. Cependant, il est préférable de rester dans cette ville pendant plusieurs jours, voire plusieurs semaines, afin d'avoir le temps d'explorer tous ses recoins et de profiter pleinement du charme d'un conte de fées médiéval.

Connexion de transport

Comment se rendre de l'aéroport à la ville?

L’aéroport de Dubrovnik étant situé à 20 kilomètres de la ville, près du village de Chilipi, on l’appelle parfois «l’aéroport de Chilipi».

Vous pouvez vous rendre au centre de Dubrovnik en prenant la navette aéroport de Dubrovnik depuis Atlas. Le trajet dure environ 40 minutes et le bus s’arrête à l’entrée ouest de la vieille ville (Pile Gate). Cependant, seuls trois vols sont effectués sur cette route au cours de la journée. Un autre moyen plus rapide pour se rendre à Dubrovnik est de prendre un taxi. Leur parking se trouve à la sortie de l'aéroport.

La route de Dubrovnik est la toute première attraction à vous rencontrer. C'est 20 kilomètres de paysages magiques! Au-dessus du sommet de la falaise, au-dessous de la mer sans fin et des petites maisons aux toits de tuiles rouges, l’atmosphère de villégiature romantique est omniprésente.

Il n'y a pas de tramways, pas de train, pas de métro à Dubrovnik, mais cela ne pose pas de problème, car sa partie la plus intéressante de la vieille ville est très facile à explorer à pied.

Avec la banlieue, la partie historique de Dubrovnik est reliée par de nombreuses lignes de bus. Les routes 1A et 1B sont prisées des touristes car elles relient le port et la gare routière du port de Gruz à la porte Pile située à l’entrée de la vieille ville. Le bus n ° 4 sera utile pour ceux qui s'arrêtent à la baie de Lapad, car il passe entre les mêmes portes de Pile et la péninsule de Lapad et s'arrête à l'hôtel Dubrovnik Palace.

Les billets de bus peuvent être achetés auprès du chauffeur, dans des kiosques et souvent même à la réception de l'hôtel. Ils ne sont pas à vendre sur un vol en particulier, mais simplement avec un délai d’expiration d’une heure.

Quant aux taxis, leurs parkings sont situés aux portes de Pile et de Ploce, dans le port de Gruz, à la gare routière et dans la baie de Lapad. Conseil: même si c’est votre première visite à Dubrovnik, ne donnez pas votre vue et n’en informez pas le chauffeur, sinon vous risquez de payer au prix facturé.

Si, au cours d'un voyage, vous êtes habitué à prendre le volant, dirigez-vous vers Dubrovnik, jetez-y cette idée. Tout d’abord, la ville n’est inondée que par un flot de touristes effréné qui remplit tout l’espace des rues. Deuxièmement, il existe un trafic unidirectionnel complexe. Troisièmement, de nombreuses zones de Dubrovnik sont exclusivement piétonnes et le stationnement y vaut son pesant d'or. Cependant, la machine est très utile pour explorer les environs.

Sites intéressants

Par rapport à ce qui a été comparé ci-dessus, Dubrovnik est un cercueil, et le cercueil n’est pas vide, mais il est rempli de «pierres précieuses», qui, bien sûr, en sont les merveilles.

L'attraction principale de Dubrovnik, à l'exception de ses anciens monastères et de ses palais magnifiques, sont les anciennes murailles de la forteresse entourant la vieille ville avec leur système complexe et complexe de bastions, forteresses, casemates, tours et forts détachés. Un chemin piétonnier est aménagé le long du mur, le long duquel vous pouvez faire le tour de la vieille ville de Dubrovnik.

Stradun ou Plaza (à la manière locale) est la rue principale de la ville historique de Dubrovnik. Il s'étend entre les deux portes de Pile et de Ploce et est complètement piéton.

Une fois arrivés à l'extrémité est de Stradun, vous trouverez devant vous de nombreux monuments architecturaux de styles différents - c'est la place Luzha, la principale de Dubrovnik. Cela ne peut pas être manqué, et cela ne réussira pas, car les bâtiments les plus remarquables de la ville se trouvent ici.

Le fort monumental et impressionnant de Saint-Laurent, alias Lovrienac, est situé à l'extérieur des murs de la ville, à l'entrée ouest de la ville. Fièrement imposante sur des falaises abruptes, cette forteresse regorge de légendes sur l'héroïsme de ses gardes.

La plupart des sites touristiques de Dubrovnik sont enracinés dans un passé lointain. Magnifique galerie War Photo Limited rompt l’idée de la ville avec ses expositions de photographies militaires modernes. L’exposition présente en même temps une réflexion sur l’esprit et influence favorablement la conscience, illustrant ainsi les réalités "sanglantes" du conflit yougoslave et des opérations militaires dans le monde.

Eglises et temples

Les édifices religieux de Dubrovnik représentent un patrimoine architectural et artistique historique, ainsi qu'un riche trésor d'objets authentiques et de documents originaux témoignant du passé glorieux de Dubrovnik.

Située à l'emplacement d'églises plus anciennes détruites par le tremblement de terre catastrophique de 1667, la cathédrale de l'Assomption de la Vierge Marie a été conçue dans un style baroque par l'architecte italien Andrea Buffalini. Le temple se distingue par ses trois nefs, ses trois absides et sa décoration intérieure grandiose. Dans la cathédrale, vous pouvez voir des peintures d'artistes italiens et dalmates des XVIe au VIIIe siècles, notamment Raphaël «La Vierge au fauteuil». En outre, vous devez absolument vous renseigner sur le trésor de la cathédrale, où sont conservées de nombreuses reliques importantes. La plus célèbre est la partie de la croix sur laquelle, selon les hypothèses, Jésus a été crucifié. De plus, voici les reliques de saint Blasia en forme de tête, jambes et bras datant du XIIIe siècle, ainsi qu’une magnifique collection de 138 écrevisses en or et en argent du monde entier.

Nommé en l'honneur du saint patron de Dubrovnik, cette église est peut-être la plus aimée des locaux. Il est situé à la périphérie est de Stradun et ses magnifiques vitraux en soirée participent à un merveilleux spectacle de lumière. L'église se trouvait sur ce site depuis 1368, mais après l'incendie, un nouveau baroque fut érigé par l'architecte vénitien Marino Gropelli, qui devint également le sculpteur de la statue de Blasia qui est situé au-dessus de l'entrée de l'église. L'escalier devant le temple est le site de certains des événements les plus importants de la ville, dont le réveillon du Nouvel An et l'ouverture du festival d'été.

Cette belle église a été érigée en 1528 pour remercier Dieu de son aide miraculeuse dans la préservation de la ville lors du séisme survenu plusieurs années auparavant. Après le tremblement de terre de 1667, la construction de l'église est restée l'un des rares survivants. Il vaut vraiment le détour pour admirer les styles gothiques et Renaissance authentiques.

Près de l'église se trouve la célèbre fontaine d'Onofrio (Bolchoï), nommée en l'honneur de l'architecte Onofrio della Cava, qui l'a construite entre 1438 et 1444. La fontaine est l'un des monuments historiques les plus célèbres de la ville. Situé près des portes de Pile, ce bâtiment remarquable est aujourd'hui un peu plus petit que l'original, endommagé par le même tremblement de terre du XVIIe siècle. La fontaine est une partie importante du système d'approvisionnement en eau d'origine (également développé par Onofrio della Cava), qui amenait de l'eau à la ville depuis la rivière Dubrovachka.

Et il y a aussi la petite fontaine Onofrio, créée par le même architecte. Cette fontaine est visible sur la place du lodge. Le but de sa création est de fournir de l’eau au marché local.

Monastères Dominicains et Franciscains

Le monastère dominicain de Dubrovnik, construit au début des années 1300, était si vaste que la construction a nécessité le déplacement de certaines parties des remparts de la ville pour accueillir cet édifice religieux. Lors du tremblement de terre de 1667, le monastère a été gravement endommagé, mais il a été entièrement restauré conformément à son aspect d'origine, en veillant particulièrement à préserver la magnifique arcade couverte de style gothique tardif (l'original a été conçu au XVe siècle par Michelozzo di Bartolomeo). Ne manquez pas de visiter le musée du monastère avec ses nombreuses peintures religieuses des XVe et XVIe siècles, des objets intéressants en or et en argent et d’autres reliques.

Ne perdez pas de vue le monastère franciscain de la ville, qui abrite l’une des bibliothèques les plus précieuses de la Croatie et une pharmacie médiévale passionnante avec ses anciens vaisseaux décorés, ses instruments de mesure et ses stupas. La pharmacie a commencé ses travaux en 1317. En outre, il y a un musée qui stocke des objets d'importance historique et une collection de beaux-arts.

Eglise jésuite de saint Ignace

Un large escalier menant de la place Ruger Boskovic à Gundulichevaya Polyana, une copie miniature de la célèbre Place d'Espagne à Rome, termine par l'un des plus beaux édifices baroques de Dubrovnik - l'église jésuite de Saint-Ignace. Construit à la fin du 17ème siècle, il décrit la vie de saint Ignace de Loyola - fondateur de l'ordre des jésuites.

Considérée comme la seconde des plus anciennes synagogues d’Europe (et probablement la plus petite), Dubrovnik est la seule église juive à avoir fonctionné pendant la Seconde Guerre mondiale. Au deuxième étage de la synagogue, le mobilier d'origine du XVIIe siècle a été préservé. Au-dessous, se trouve un musée de taille modeste présentant des expositions fascinantes.

Caractéristiques de la cuisine locale

La cuisine de Dubrovnik et de ses îles suit les tendances de la cuisine diététique moderne: restauration rapide, beaucoup de poisson, huile d’olive, légumes et herbes. C'est pourquoi la cuisine locale est considérée comme l'une des plus saines.

Toute la côte dalmate est soumise à l'influence italienne, notamment en cuisine. Souvent, le déjeuner commence par une bonne portion de pâtes, de risotto noir ou de spaghettis à la sauce à l'encre de seiche. La cuisine dalmate est fortement basée sur le poisson frais et les fruits de mer pêchés dans les eaux côtières. Vous devriez absolument essayer le bar, le scorpion, les sardines, le maquereau, le calmar et la dorade. Le poisson est généralement frit dans de l'huile d'olive locale avec de l'ail et du citron. Les plats à base de grenouille, d'anguille et de crabe de rivière sont très populaires dans les régions riches en eau douce. Et à 60 km se trouve le village de Mali Ston, riche en huîtres, elles sont cultivées dans une ferme ici.

N'oubliez pas de viande à Dubrovnik. Les collations contiennent souvent des minces plastiques de jambon dalmatien fumé. En outre, ils aiment cuisiner l'agneau de différentes manières. Par exemple, le pastikadu est un ragoût servi avec des boulettes de gnocchi. Une autre délicatesse locale - la poix - de la viande, cuite dans des plats spéciaux, recouverte de braises. C'est une méthode traditionnelle de cuisson non seulement de la viande, mais aussi du poisson et des légumes. Si vous prévoyez d'essayer de la poix, vous devez avertir le restaurant de cette intention dans quelques heures. Le plat nécessite beaucoup de temps, mais il en vaut vraiment la peine.

Les desserts traditionnels dalmates gagnent le cœur avec leur simplicité. Leurs ingrédients les plus courants sont les fruits méditerranéens, les figues sèches, les raisins secs, les amandes, le miel et un œuf. Le dessert le plus célèbre de Dubrovnik est le rosate - pudding à la sauce caramel. Il est vraiment incomparable!

Où manger à Dubrovnik?

Cafés de rue de charme à Dubrovnik

Dubrovnik offre un large éventail de lieux où vous pourrez prendre votre petit-déjeuner, votre déjeuner et votre dîner. En plus du menu croate traditionnel, vous trouverez facilement des établissements proposant des cuisines végétarienne, mexicaine, française et japonaise.

Si vous recherchez un restaurant de haut niveau et que vous ne craignez pas de dépenser quelques centaines d'euros, n'hésitez pas à vous rendre à Stara Loza. La nourriture ici est vraiment incroyable, mais gardez à l’esprit que cuire prend beaucoup de temps. Il est préférable de venir ici pour un dîner tranquille, et en récompense de l'attente, vous recevrez une épaule incroyablement juteuse d'un jeune agneau, d'un canard tendre ou d'un cochon de lait. Au sommet du restaurant se trouve un bar à tapas offrant une vue magnifique sur la vieille ville.

Un autre établissement gastronomique est Proto. Ce restaurant est ouvert depuis 1886 et préparait autrefois des plats pour le roi abjuré de Grande-Bretagne, Edward VIII, et son épouse (coupable du renoncement), Wallis Simpson. Depuis lors, Proto a eu de nombreux liens avec la royauté. De tels faits font aujourd'hui la bonne publicité pour le restaurant, qui sert ici un poisson et des fruits de mer vraiment délicieux. Visitez aussi l'exquis Restaurant 360 °, il vous ravira avec des plats typiquement méditerranéens.

Restaurants plus modestes proposant des fruits de mer - Orhan et Lokanda peskarija - apportez le plaisir non seulement des plats délicieux, mais aussi des merveilleux panoramas environnants. Pour une cuisine croate traditionnelle, dirigez-vous vers la taverne Sésamedes plats comme le rôti de boeuf de Dalmatie et les gnocchi à la truffe. L'institution elle-même est située dans une maison familiale vieille de 200 ans entourée d'agrumes. Et puisque l’université est située à proximité, les étudiants y vivent souvent.

Pour une somme modique, vous pourrez déguster la cuisine "de la mer" dans la ville Kamenice. Son nom se traduit par "huître". En effet, les huîtres sont préférées ici, et elles cuisent également un excellent risotto aux fruits de mer, dont une partie satisfera longtemps la faim. Les amateurs de pizza italienne sont invités à visiter des endroits tels que Pizzeria Oliva et Mea culpa.

Dubrovnik Shopping Tour

La vieille ville est un endroit idéal pour faire du shopping à Dubrovnik, bien que la majeure partie de ce territoire historique soit destinée aux touristes, les prix sont donc appropriés. De nombreux petits commerces côtoient Stradun, mais les labyrinthes de ses rues situées au nord et au sud offrent une variété plus riche et des prix souvent plus bas.

Vous pouvez acheter beaucoup de souvenirs à Dubrovnik, notamment des bijoux, de la lavande, du savon, des articles en cuir, de la céramique, des sacs et des vêtements faits main, y compris des cravates en soie. Les gourmands devraient acheter des spécialités locales telles que les câpres, l'orange et le citron confits, les olives, l'huile d'olive et de truffe, le vin, l'eau-de-vie, ainsi que des liqueurs aux herbes et aux fruits.

Des boutiques pour touristes se trouvent dans tout Dubrovnik, mais parmi les meilleurs - Dubrovačka Kuća («Dubrovnik House») dans la rue Saint-Dominique (Svetog Dominika), où vous pouvez acheter de tout, des souvenirs et des peintures au merveilleux vin local. Le vin croate est également disponible dans les établissements vinicoles de Stradun et dans la rue parallèle Od Puča. Faites attention aux marques telles que Dingac et Postup de la péninsule de Peljesac, Posip et Grk de Korcula, Marastina de l'île de Lastovo et Malmsey de Dubrovnik même.

Le marché de la place Gundulicheva Polyana propose principalement des fruits et des légumes frais. Vous y trouverez parfois de la dentelle faite main et d’autres souvenirs uniques, notamment des bijoux en or et en argent, du miel fait maison et des produits en bois faits maison. Le marché est ouvert du lundi au samedi de 7h à 13h.

Les centres commerciaux sont situés près de la partie historique de Dubrovnik. L'un d'eux est Doc (sur la presqu'île de Lapad). Vous y trouverez des vêtements et des chaussures de grandes marques. Dans le quartier des affaires de Gruz, vous trouverez le complexe commercial Mercante, qui compte environ 20 magasins.

Vie nocturne

Malgré tous ses attraits touristiques, Dubrovnik n’est pas réputée pour sa vie nocturne animée et, hors saison, la vieille ville se calme très tôt. Cependant, même les clubbers les plus agités pourront se trouver des endroits très attractifs.

L'un des bars les plus fréquentés de Dubrovnik - D’vino. De par son nom, il est clair que la principale richesse de ce bar est le vin de marques croates et internationales. L'intérieur confortable avec des plafonds voûtés est très attrayant par mauvais temps. Le Nonenina, juste en face du palais princier, est un autre bar agréable proposant une grande sélection de cocktails. Et le bar-club Skybar, où les cocktails sont servis dans des seaux (bien sûr, de petite taille), est considéré comme un lieu de villégiature préféré des jeunes.

Des touristes de différentes parties du monde se réunissent dans une discothèque pour se détendre avec des amis et danser de tout cœur. Culture Club Revelin. Il est situé dans l'impressionnante forteresse du XVe siècle, aux portes de Ploce, qui maintenait autrefois les ennemis de la ville à l'écart. Aujourd'hui, les meilleurs DJ du monde y sont allumés, des concerts de musique et les événements du festival d'été annuel sont organisés. La terrasse du club géant donnant sur l'Adriatique est l'un des endroits les plus agréables pour se détendre avec un verre de vin ou un cocktail.

Si vos vacances sont accompagnées du mot "chic", alors vous êtes le bienvenu au club de plage Eastwest Beach Club. Le fait que parmi ses invités se trouvaient de célèbres footballeurs et des membres de la famille royale suédoise parle probablement pour lui-même. La musique du club est essentiellement électronique et les événements qui se déroulent ici répondent parfaitement aux besoins de détente et aux activités de plein air.

Et la discothèque la plus populaire de Dubrovnik avec des concerts live a lieu dans un lieu historique Lazareti, où il est possible de choisir une piste de danse - dans le hall ou sur la terrasse extérieure. En passant, en plus de la disco à Lazareti, vous pourrez regarder des films ou des expositions organisées de temps à autre par des personnalités culturelles célèbres.

Vous pouvez également passer la soirée à écouter de la bonne musique au café jazz Troubadour ou dans la cour du Palais Princier, où des concerts de musique classique, des spectacles de danse nationale et d’autres festivals ont lieu pendant l’été.

Vacances et festivals à Dubrovnik

En tant que lieu de rassemblement touristique, Dubrovnik mène une vie culturelle riche. De nombreux festivals et vacances y sont organisés, qui viennent de toute l'Europe.

Festival international d'opéra

Ce festival de juillet rassemble de nombreux chanteurs d'opéra, musiciens, chefs d'orchestre et orchestres croates et internationaux qui se produiront dans le cadre magnifique de la vieille ville. Pour la première fois, l'événement était organisé à la mémoire du ténor croate Tino Pattiere et est devenu une bonne tradition de la saison estivale.

L'événement principal de l'été est le festival d'été, qui comprend plus de 80 programmes de théâtre, de musique et de danse, ainsi que des projections de films ayant lieu dans divers lieux de la ville: églises, forteresses, places et rues de Dubrovnik. Toute personne passionnée par une forme d’art particulière peut assister à diverses classes de maître dans le cadre de cet événement. Le festival d'été de Dubrovnik est florissant depuis 1950. Il s'agit de l'événement culturel le plus important et le plus célèbre de Croatie.

Les coureurs adoreront le marathon croate, qui commence dans une petite ville située à 60 km de la pierre de Dubrovnik. Le début et la fin du parcours se situent dans une forteresse de la ville médiévale. À partir de là, les participants à la course se dirigent vers la côte, puis le parcours suit les majestueuses murailles de la forteresse. Ce n’est donc pas seulement une excellente occasion de respirer l’air apaisant de la mer, mais également d’admirer les chefs-d’oeuvre architecturaux du XIVe siècle. Selon l'entraînement sportif, vous pouvez choisir une distance de 42, 15 et même 4 km. Après la ligne d'arrivée, tous les participants sont invités à essayer la cuisine méditerranéenne locale avec les spécialités de poisson les plus fraîches.

Saint Patron Dubrovnik Blasius est vénéré dans cette ville, peut-être plus que partout ailleurs. On peut voir une impressionnante statue du saint aux portes de Pyla. Dubrovnik célèbre son saint patron en février à grande échelle. Connecté avec St. Sous le règne des reliques, ainsi que tout au long de la journée et jusqu'au soir, se déroulent des processions solennelles et des fêtes.

Chaque année à la fin de l'hiver - au début du printemps, la ville est plongée dans l'atmosphère d'un carnaval. Les célébrations ont lieu le long de Stradun, près de l'église Saint-Blaise et de la forteresse de Revelin. Dubrovnik regorge de musique, de processions colorées et de costumes colorés.

De plus, pendant la période de Noël, la ville est enveloppée dans une romance étincelante de conte de fées avec des bougies, des jouets, des gâteaux et du vin chaud. Au printemps, Dubrovnik décore une autre fête religieuse - Pâques, lorsque les habitants revêtent des vêtements traditionnels et descendent dans les rues et les places. Des œufs de Pâques brillants et de magnifiques gâteaux de Pâques sont vendus à chaque coin.

Que voir dans la banlieue de Dubrovnik?

Non seulement à Dubrovnik même, mais aussi dans ses environs, vous pouvez trouver beaucoup de choses intéressantes qui laisseront des souvenirs du reste pendant longtemps.

La magnifique île de Lokrum, située à seulement 600 mètres des rives de Dubrovnik, est un endroit formidable pour une excursion d'une journée. Sur l'île, vous trouverez un magnifique ancien monastère, de magnifiques jardins de paons et le fort français, qui offre une vue imprenable sur l'Adriatique et Dubrovnik.

La petite station balnéaire de Trsteno est située à environ 16 kilomètres de Dubrovnik. La colonie est devenue célèbre grâce à l'arboretum fondé ici à la fin du 15ème siècle. C'est le plus grand jardin botanique de la côte croate et le plus vieux parc de toute la Dalmatie.

Bosanka est situé près de Dubrovnik et constitue une partie importante des collines de Dubrovnik. La paix, l’air pur, l’espace ouvert des villages de Bosanka, ainsi que la vue pittoresque de Dubrovnik et de la mer Adriatique ont toujours attiré les habitants de la ville et ses invités.

Si vous voulez aller un peu plus loin, vous aurez l'occasion de visiter le parc national de l'île de Mljet, les vignobles de la péninsule de Peljesac et même le Monténégro voisin.

Plages de Dubrovnik

Une visite quotidienne des plages est une routine pour les habitants de Dubrovka. Ils discutent donc de leurs lieux de baignade préférés, tout comme les Britanniques le font en raison de la météo. Vous trouverez ci-dessous une liste des plages les plus recommandées de Dubrovnik.

C'est la plage la plus proche et la plus fréquentée de la ville avec un mélange de galets et de sable et une vue magnifique sur les anciens remparts de Dubrovnik et l'île de Lokrum. Il regorge de cafés et de salles de massage. Pour le peuple de Dubrovnik, la plage de Banje revêt une importance particulière, puisque presque chaque résident y a passé au moins la moitié de son enfance. Certes, la plage est maintenant plus modernisée qu’il ya plusieurs décennies.

Contrairement à l'homonyme brésilien, cette plage a la forme d'un petit croissant, mais c'est un très bel endroit sur la péninsule de Babin Kuk. Dubrovnik Copacabana est parfaite pour les familles en raison de sa zone côtière peu profonde, ainsi que de la présence d’un parc aquatique offrant de nombreuses attractions. Les amateurs d'activités de plein air peuvent pratiquer le ski nautique, la planche à voile et d'autres sports nautiques. Il est possible de louer des chaises longues et une collation dans l'un des cafés côtiers.

La péninsule de Lapad a une ligne de plages de galets qui s'étend de l’hôtel Splendid à l’hôtel Kompas. Une partie importante de la côte est payée, mais il existe également des zones franches. En raison du grand nombre d'hôtels, il y a beaucoup de monde, mais il n'y aura aucun problème avec le déjeuner, ni avec l'animation des enfants qui peuvent toujours faire de la glisse et jouer sur le matériel d'autres enfants.

Au pied de la falaise se trouve la plage de galets Sveti Jakov. Peu de touristes connaissent son existence, mais les habitants de Dubrovsk adorent cet endroit. Un long escalier mène à la plage, dont le début se situe entre l'ancienne église Saint-Jacques et le Belvedere Hotel, à 20 minutes à pied à l'est de la porte de Ploce. La plage fait face à l'ouest et le soleil brille ici à midi et le soir.

Près des murs de Dubrovnik, il y a plusieurs plages (si vous pouvez les appeler ainsi), qui sont des dalles de roche plates avec des chaises longues. Les plus célèbres de ces plages sont Buza et Dance, et plusieurs se trouvent le long de la côte, de Babin Cook à Lapada. L’accès à l’eau dans de tels endroits se fait par une échelle; ici, en général, il est profond et par conséquent peu adapté aux enfants.

Où aller avec les enfants?

Pour partir en voyage avec des enfants, il est nécessaire de planifier des animations pour eux, sinon vous risquez de gâcher vos vacances avec le mécontentement d’un enfant ennuyé.

L'aquarium est l'un des meilleurs endroits pour passer du temps avec les enfants. Ils aiment vraiment regarder les habitants de l'environnement sous-marin, et vous pourrez leur donner cette opportunité en visitant l'aquarium, situé à Fort St. John dans le Vieux-Port. Des représentants de la flore et de la faune de la mer Adriatique vivent ici. Et dans la forteresse se trouve le musée maritime, où les enfants peuvent se laisser porter par l'histoire de la construction navale et de la navigation.

Le complexe de divertissement est un autre lieu digne des familles avec enfants. Svetaana, qui est situé dans le village de Gruda, à 30 kilomètres de Dubrovnik. Vous pouvez y aller en toute sécurité avec toute la famille, quel que soit votre âge, il y en a pour tous les goûts: combats de chevaliers, équitation, tir à l'arc, sumo, motocross, paintball, jeux de l'espace, trampoline, téléphériques et bien plus encore.

En ce qui concerne les activités nautiques, l’un des plus intéressants pour l’enfant sera le kayak de mer. Dubrovnik crée toutes les conditions pour ce type de vacances. Bien que les enfants apprécieront de passer du temps sur la plage, car la plupart des zones de la plage sont équipées d'attractions pour enfants.

Le marché de Gundulicheva Glade est un autre lieu fascinant pour les passionnés. Ils aimeront ici non seulement examiner divers souvenirs et autres gadgets intéressants, mais aussi profiter de l’occasion de goûter à toutes les spécialités de la Croatie.

Que doit-on faire à Dubrovnik?

  • Explorez la vieille ville
  • Promenez-vous à travers les murs de la ville
  • Naviguez vers les îles voisines
  • Profitez des fruits de mer et du vin locaux
  • Nager dans l'Adriatique
  • Prenez un téléphérique pour vous rendre au mont Srd pour une vue panoramique sur la ville et la mer Adriatique

Contacts utiles

Vous trouverez ici les numéros d'urgence les plus importants de Dubrovnik pour les cas les plus extrêmes et d'autres numéros utiles.

  • Police - 92
  • Ambulance - 94
  • Service d'incendie - 93
  • Service d'urgence routière - 987
  • Informations de référence générales - 981
  • Commande de taxi - +385 20 970 024, +385 98 725 759 ou un numéro unique 0800 0970 (seulement en Croatie)

Si vous allez à Dubrovnik, vous serez agréablement surpris de voir à quel point il est mignon et charmant. Bien sûr, en été, il y a beaucoup de monde, mais n'est-ce pas le premier signe que l'endroit mérite vraiment l'attention? En outre, Dubrovnik peut toujours être visitée hors saison et pour trouver la ville non touristique, mais plus détendue et atmosphérique. Oui, et les prix en hiver sont agréables avec leur "petite taille".

Pin
Send
Share
Send