Voyage

Hamilton Gardens sur la carte

Pin
Send
Share
Send


En Nouvelle-Zélande, dans la ville de Hamilton, il existe un magnifique jardin situé sur les rives de la rivière Waikato et couvre une superficie de 54 hectares. Ces jardins sont appelés botaniques, mais il s’agit en fait de 21 jardins, divisés par thème: art, religion, traditions de la conception des jardins dans différents pays.

Le jardin de Hamilton a commencé à se développer en 1960, lorsque 4 hectares ont été alloués à un jardin public. En 1971, la roseraie a été ouverte spécialement pour la première Convention mondiale sur la rose, et en 1982, plusieurs autres jardins ont été ouverts au public, où vous pouvez vous promener en toute sécurité le long des sentiers et admirer le lac. La roseraie a été nommée en l'honneur du maire de Hamilton, Denis Rogers, qui a déployé de nombreux efforts pour l'aménager. Dans les années 1970, il fut décidé que les jardins de Hamilton seraient plus qu'un simple jardin botanique. Pour ce faire, plusieurs fonds ont été ouverts pour réunir les fonds nécessaires: un fonds pour la création d'un chapelet, un jardin chinois, un jardin japonais, un jardin indien, un jardin de la Renaissance italienne, le jardin Parapara, etc.

Grâce à sa beauté, les jardins de Hamilton ont remporté de nombreux prix et le coeur des visiteurs. En effet, avec une population de 150 000 habitants, plus d'un million de visiteurs visitent chaque année les jardins, pour lesquels plus de 2000 manifestations différentes sont organisées ici. En 2014, les jardins ont reçu le titre de "Jardin de l'année" lors de la conférence internationale sur le tourisme de jardin.

Parmi tous les jardins, la "Collection Jardin d'Eden" se distingue, représentant la tendance dans le développement des jardins. Le mot "paradis" vient de l'ancien mot persan "pairidaeza", qui se traduit par "jardin clôturé". Il y a six jardins dans cette collection.

  • Le jardin chinois est une interprétation des jardins de la dynastie Song (10-12 siècle). Le jardin a un chemin pavé dans un couloir, des grottes, un pont, un îlot et une dense forêt de bambous.
  • Le jardin japonais de la contemplation est un exemple du jardin de la période Muromachi (14-16e siècle), conçu pour la méditation, l'étude et la contemplation. Des pierres, un pavillon traditionnel et un vaste bassin apaisant ont été soigneusement disposés dans le jardin.
  • Le jardin de fleurs anglais est un exemple d'art de jardin du 19e siècle en Angleterre. Le jardin a des murs et des haies créant des "chambres", il y a des fontaines, et l'espace principal est occupé par un pavillon, une pelouse et un étang.
  • Le jardin contemporain est conçu dans le style américain du 20ème siècle, conçu pour les loisirs en plein air et inspiré par l'art moderne.
  • Le jardin de la Renaissance italienne illustre la période des 15 et 16 siècles. Dans le jardin à l'entrée, vous pouvez voir une statue de Romulus et Remus, un pavillon avec des parterres de fleurs, ainsi qu'un théâtre en plein air.
  • Indian Char Bagh Garden est une interprétation des jardins indiens, mongols et islamiques.
  • The Ancient Egyptian Garden recrée la période 2000 avant JC Un des premiers jardins réalisés par des gens.

Maison et jardin historiques de Whitehairn

La Whitehairn Historic House est un bâtiment construit dans le style classiciste tardif en 1850. Maintenant, la maison avec le jardin est l'exemple le plus clair d'un domaine urbain du milieu du 19ème siècle.

Auparavant, cette maison appartenait au riche industriel Thomas McQuesten et à sa famille, qui, après sa mort, ont légué sa fortune à Hamilton. Après restauration, le musée a été ouvert au public en 1971.

Le musée accueille de nombreux festivals, événements, séminaires et expositions annuels.

Le musée est ouvert du mardi au dimanche de 12h à 16h (fermé les lundis, bons vendredis, fête du Canada le 1er juillet, Noël et nouvel an). Pour les groupes organisés, par accord, le musée peut travailler après les heures normales.

Jardins botaniques royaux

Les jardins botaniques royaux sont l’une des principales et des plus grandes attractions du pays.

Le jardin a été fondé en 1930 pendant la Grande Dépression avec le soutien du roi anglais George V. Le jardin se compose de plusieurs jardins thématiques d'une superficie totale de 980 hectares, entourés d'une forêt naturelle. Le visiteur visitera l'arboretum, le jardin de rocailles, le jardin de lilas de Katy Osbourne, la roseraie de Hendry Park et la région du lac. Les jardins sont une sorte de musée dans lequel une personne se rapproche de la nature, la comprend et la ressent.

Plus de 1000 espèces de plantes poussent dans le jardin, y compris des espèces rares. Par exemple, une des espèces duveteuses qui poussent dans le parc ne se trouve nulle part ailleurs au pays, et le mûrier rouge est inclus dans la liste des espèces en voie de disparition.

Les jardins disposent également d'un centre d'information et de diverses expositions de fleurs.

Pin
Send
Share
Send